Monsieur le Maire, Mesdames les conseillères, messieurs les conseillers,

En premier lieu, je vous félicite M. le maire pour votre élection qui est la suite logique du vote du 15 mars dernier et je tiens à remercier à cette occasion le millier de Sébatiennaises et de Sébatiennais qui ont apporté leur soutien et leurs suffrages à la liste et au projet présentés par le collectif Saint Sébastien Ensemble.

Nous sommes en train de clore aujourd’hui une séquence électorale qui, par la situation exceptionnelle que nous connaissons, doit être regardée avec attention. Nous pouvons nous réjouir, comme vous venez de le faire, de la sérénité et du respect mutuel des candidats et des listes lors de la campagne ; nous ne pouvons que regretter cependant le temps du vote et son contexte. Fermer les écoles le vendredi, les cafés, les cinémas et autres lieux de rassemblement le samedi et appeler aux urnes le dimanche ont montré la confusion qui a régné au sommet de l’État et expliquent le doute, la peur et la colère exprimés parfois.

À Saint-Sébastien-sur-Loire, jamais nous n’avions connu pareille abstention avec moins de quatre électeurs sur dix venus déposer un bulletin dans l’urne. Le score est là et nul ne remet en cause votre victoire électorale de même que ce conseil municipal installé en toute légalité. Mais reconnaissons que cette situation interpelle, les données ont été faussées et fragilisent notre légitimité à tous. Cette situation nous oblige donc à la plus grande vigilance démocratique et à la nécessité d’exercer le pouvoir différemment pendant le mandat à venir et avec humilité. Nous devrons redoubler d’efforts pour être à l’écoute de nos concitoyens et pour trouver des formes de participation et d’engagement plus innovantes.
En ce sens, votre gestion de la crise dans la volonté d’associer les représentants de l’opposition, de nous informer à minima voire de nous donner une place dans la réflexion, est un premier signe positif et je me devais de le souligner. Vous avez su, à quelques reprises, tenir compte des remarques que nous vous avons remontées et accepté d’ouvrir des dossiers sur des thèmes que nous avons portés, comme les mobilités. À voir maintenant dans la durée !
Cette crise sanitaire va être encore pour quelque mois, voire quelques années, au cœur de nos préoccupations et influer sur nos actions municipales. Elle a été révélatrice des dysfonctionnements et des maux dont souffre notre société. Elle a réinterrogé nos modes de vie, nos choix industriels et plus largement économiques. La santé, la mort dans la dignité, l’éducation pour tous ou encore la fragilité de nos approvisionnements et en particulier alimentaires (trois jours de réserves pour les grandes métropoles) sont devenues des priorités que nous sommes amenés à repenser. Demain, ce sont les conséquences économiques et sociales de cette crise sanitaire qui seront à prendre en compte avec des risques d’explosions sociales à ne pas négliger. Mais cette crise doit aussi nous alerter car elle préfigure ce qui peut de nouveau nous toucher. Je sais qu’il y a autour de cette table des sceptiques, mais nous allons devoir demain faire face à de nombreux changements – sous forme d’autres crises sans doute – et nous avons pu mesurer combien nous étions vulnérables. Ces derniers mois l’ont confirmé, face à ces défis, ce sont les municipalités et leurs agents qui se retrouvent aux avant-postes.

Le collectif Saint Sébastien Ensemble, dont nous sommes les représentants ici, a porté pendant la campagne cette nécessité de prendre en compte les urgences, urgences qui s’imposent à nous encore plus violemment aujourd’hui. Nous avons défendu un projet de transformations écologiques, sociales et démocratiques profondes. Ce projet a parfois été qualifié d’utopiste par certains de vos colistiers, de hors-sol par d’autres. Or, il me semble aujourd’hui plus que réaliste pour engager le changement de modèle de société qui s’est exprimé ces dernières semaines. Il sera au centre de notre positionnement politique car nous restons persuadés que c’est à l’échelle locale que nous pouvons imaginer et expérimenter. Vous nous trouverez à vos cotés dès que les mesures et les actions envisagées iront dans le sens de cette transformation. Nous serons aussi forces de proposition et exigeants pour que notre ville et la métropole à laquelle nous appartenons aillent encore plus loin dans l’innovation tant écologique que sociale et politique, les unes n’allant pas sans les autres d’ailleurs.

Je vous remercie toutes et tous pour votre écoute.

Hervé Camus Pour le groupe Saint Sébastien Ensemble