Ilyès, 10 ans, est un garçon assez timide qui a quelques difficultés à l’école. Rester assis toute la journée pour « apprendre » ne lui plaît pas plus que ça. Mais depuis quelque temps il aime un peu mieux se rendre en classe car une petite partie des activités est consacrée à l’aménagement de la cour d’école. La municipalité a encouragé les enseignants à créer une « commission » avec les parents, les enfants et les services de la Ville pour réfléchir ensemble sur à quoi ressemblera cette nouvelle cour. Pour commencer, chacun a donné ses idées et ça partait un peu dans tous les sens, certaines propositions faisaient sourire ou ne plaisaient pas à tout le monde.

Ilyès est très fier de son papa, qui fait partie de la commission. Maintenant, quand ils rentrent ensemble après la classe, ils parlent souvent de la future cour ; ensemble ils ont cherché sur internet des informations sur des cours d’écoles « végétalisées » dans d’autres communes. Ils en ont parlé aux autres membres de la commission et chacun a pu rêver à « sa » cour d’école et faire des propositions nouvelles.

Peu à peu le « projet » (c’est comme cela que les adultes appellent ce qu’ils sont en train de faire) a pris forme. Une chose est sûre : il y aura beaucoup moins de bitume et beaucoup plus d’arbres et de plantes. Des jeux aussi, peut-être différents de ceux qu’il y a aujourd’hui, des endroits pour courir et jouer, des espaces pour apprendre, mais aussi des coins pour se reposer et se mettre à l’ombre l’été. Lorsque le projet final sera terminé, jeunes et adultes seront invités à participer à sa réalisation avec l’aide des jardiniers de la Ville ; chacun pourra alors mettre en œuvre son savoir faire.

La commission a aussi permis aux adultes et aux enfants de se faire de nouveaux amis. Ilyès sait qu’il ne profitera pas beaucoup de la nouvelle cour. Quand elle sera finie, il sera temps pour lui de quitter l’école primaire. Mais il se dit qu’il y aura peut-être une « commission cour » au collège ; il est sûr qu’il en fera partie. Et son papa lui a expliqué qu’au moins il aura appris la démocratie.